Guilde JDR, serveur Kirin-Tor (EU)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carte du Duché d'Havremer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Carte du Duché d'Havremer   Lun 9 Fév - 11:48

Citation :


À venir : cartes détaillées des différents comtés.


Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Dim 14 Mai - 17:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Mer 27 Mai - 17:21

Citation :

Citation :
Comté de Noirprésage




Situé à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : Lignée d'Arceval
Dirigeant actuel : Segmund d'Arceval
° - 2ème jour du 4ème mois de l'an 00
- En vie (35 ans)
Titres :
Comte de Noirprésage (an 30)
Baron de Clairlune (an 30)



Paysage typique de Noirprésage

- Villes principales -

  • Baronnie de Fort-Souffre
    Situé à l'est du comté, Fort-Souffre est un château imposant, presque une forteresse, qui se dresse par-dessus la mer des Archipels sauvages ; son nom lui a été affublé du fait de la couleur des pierres de cedit château. La baronnie englobe, en plus de celui-ci, le village qui s'étend aux alentours, une petite partie des bois ainsi que les champs qui servent à nourrir le comté.
    La baronne aux commandes, Siria de Laverra, ne s'est fait remarquée que par sa volonté de grignoter du terrain sur les bois, notamment pour la chasse, se battant régulièrement (de manière verbale) avec le Baron de Clairlune.

  • Baronnie de Clairlune
    Clairlune est une ville assez large, surplombée par un château bâti plutôt pour le confort que la guerre et la défense, entourée de plaines et des bois qui jouxtent ceux de Fort-Souffre. Elle est le siège de la famille d'Arceval, et plus traditionnellement celui de l'administration du Comté. C'est une ville riche, plutôt aisée, qui vit principalement du commerce avec les autres villes, étant proche de la frontière avec Estremont.
    Installée sur une petite colline, la baronnie tient son nom de l'éclairage nocturne; qui confère aux toits de la ville une lumière argentée très particulière, presque mystique, dont les habitants tirent une grande fierté.

  • Châtellerie de Longuevue
    Si le châtelet est relativement petit par rapport aux deux baronnies - d'où le fait que cela n'en soit pas une, d'ailleurs - il est assez grand pour accueillir une activité très fournie. Scientifiques, aristocrates et nobles s'y côtoient régulièrement, notamment du fait de l'observatoire présent dans les bois qui y sont rattachés et dont il tire son nom. Sa proximité avec les champs et les bois assurent au châtelet une parfaite autonomie, bien que cela ne l'empêche pas de tirer profit de l'activité commerciale du comté.
    La famille qui y règne et qui l'habite, les Verltan, sont très bien vus par toute la noblesse du comté et sont bien souvent visités par leurs pairs.


    La châtellerie de Longuevue

  • Ville de Beaurivage
    Beaurivage est une ville qui vit de la pêche et de son lac, le Lac-au-Lion, ainsi que des liaisons avec tous les petits villages qui se sont construits tout autour. Ils compensent leur manque de terres fertilisées par la race très spéciale de poissons qui se trouve dans les eaux du lac sus-nommé : les poissons-lions. Il est probable qu'ils ne soient que des poissons-chats un peu gros, mais les pêcheurs en demeurent très arrogants à ce propos.

  • Ville de Pavella
    Pavella tire son nom du Lac de Pavel, nom dont un maire a eu un jour la fantaisie de le féminiser, si grand qu'il peut faire la liaison avec le comté de Roncelarme, plus au Sud. Sa position géographique stratégique, en frontière et au bord de l'eau, ainsi que près d'un complexe de fermes et de champs, en fait un endroit phare du comté. Carrefour entre Roncelarme et fournisseur de crabes et de poissons à Longuevue, les habitants ne sont pas à plaindre.




Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Ven 4 Déc - 20:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Jeu 28 Mai - 13:25

Citation :

Citation :
Comté de Cerf-Ornière




Paysage de Cerf-Ornière, avec Corberuine en fond

Situé à : Duché d'Havremer, forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : lignée d'Iregrâce
Dirigeant actuel : Mellilah Huxley-d'Iregrâce
° - 11ème jour du 10ème mois de l'an -10
- En vie (44 ans)
Titres :
Comtesse de Cerf-Ornière (an 35)
Dame des Fleurs Roncières (an 28)


- Villes principales -

  • Baronnie de Corberuine
    Un lieu austère que celuie de Corberuine-le-bourg, la ville entourant le château éponyme. Austère, mais vivant et agréable à vivre : les entourages sont particulièrement plaisants au regard, tant les grandes vallées verdoyantes que les falaises qui les encadrent, traversées de toute part par des courants d'eaux rapides, qui se perdent dans les méandres des réseaux souterrains.
    Dirigée par le baron Argan Huxley, la baronnie semble bien se porter et entretient des relations plus qu'amicales avec la famille régnante, qui réside ailleurs, notamment par les liens d'un mariage récent après la disparition de feu le comte Edmund Huxley d'Ellesmere. À cette occasion le comté, qui fut traditionnellement administré par les Huxley, passa aux mains des Iregrâce qui restent malgré tout proches d'eux.

  • Baronnie des Eaux-Fleuries
    La baronnie est le siège principale de ces terres-là, et c'est notamment là où demeure la Comtesse actuelle. L'architecture ici est très particulière : le château ressemble plus à un palais, avec des toits ronds et courbés, et les rues sont loin d'être symétriques comme le veut pourtant l'architecture de ces régions là. Un véritable dédale de ruelles, de marchés, d'avenues diverses et variées... Et toute cette cité est constamment fleurie ; que cela soit aux balcons ou dans les rues, dans des grands jardins publics ou sur les toits, il se trouve toujours des fleurs à vue d'œil.
    Il se tient notamment tous les quatre ans une grande joute, sous le thème des fleurs, dont le champion désigne celle qui sera la Dame des Fleurs Roncières, un titre honorifique très prisé chez les femmes.


    La ville aux fleurs

  • Ville de Vertelande & Village de Haut-Mont
    Le premier est la troisième ville principale du comté, qui s'occupe notamment de l'approvisionnement en nourriture de celui-ci. Ses champs sont fructueux, et fournissent notamment les fleurs qui servent à la décoration des Eaux-Fleuris dans de grandes serres spécialisées.
    Haut-Mont est un village bardé de montagnes aux alentours, et posté en hauteur. Il garde une entrée peu connue du Duché par un réseau de cavernes, et de ce fait, est constamment militairement gardé. Son rôle est plus important que ne le laissent paraître les quelques bâtiments qui s'y trouvent.


- Folklore et lieux notables -
  • Les légendes des Lacs
    Les deux lacs du comté ne sont pas sans importance pour ses habitants, au-delà des poissons et des moules qu'ils procurent, il existe une légende ancrée dans les mœurs depuis des générations. Le Lac-aux-Morts tient son nom des cérémonies funéraires que l'on y tient : les corps des dignitaires importants comme des paysans les plus pauvres y sont entreposés sur des barques et mis à l'eau, pour être brûlés ensuite par des volées de flèches enflammées.
    Personne n'est autorisé à se rendre au-delà de la rive où se trouve les hameaux : c'est là où les morts reposent, ou pour les plus grands, descendent dans des rivières souterraines pour revenir à l'état de fleur au Lac Fleuri, perpétuellement garni en nénuphars et autres fantaisies botaniques un peu plus obscures (notamment des plantes qui n'ont rien à faire à la surface de l'eau).

  • Les mines de Solardent et de Francroc
    Ces deux mines fournissent les matières premières du Duché tout entier, surtout en ce qui concerne l'argent et le cuivre qui s'y trouvent en grande quantité. Les deux sont en activité et régulièrement surveillées, car elles sont des piliers de l'autonomie d'Havremer dans son ensemble.
    Francroc, notamment, fut nommée par la mine et non le contraire, car la ville s'est installée là pour profiter de celle-ci et s'en faire une spécialisation : on y trouver les meilleurs forgerons de la région, qui s'y retrouvent tous par un consensus tacite et entendu. C'est leur ville, et ils y ont même un syndicat.




Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Ven 4 Déc - 20:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Sam 30 Mai - 12:52

Citation :

Citation :
Comté de Claircime


Situé à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : lignée de Mirellan
Dirigeant actuel : Seregil Mirellan
° - 7ème jour du 1er mois de l'an -38
- En vie (73 ans)
Titres :
Comte de Claircime (an -19)
Gardien de Pâlebois (an -19)
Baron des Bois-aux-Roches (an -19)
Chevaucheur de Cerfs (an -05)


Le comte de Claircime, dans sa grande jeunesse


- Villes principales -

  • Baronnie de Ligeflamme
    La baronnie et la ville rattachée s'étend tout autour de la rive du lac Rivelarge ; la pierre qui en construit le château principal, au cœur de la ville, est faîtes d'une matière rouge flamboyante au crépuscule - d'où son nom. Aux heures vespérales, il est facile de croire que toute la ville est en flammes, la fumée en moins. Sa proximité avec les deux lacs Rivelarge et le Petit-Lac, ainsi que ses quelques champs la rendent assez autonome vis à vis du reste des villes du comté.
    Un autre intérêt dans son placement géographique : la mine de Caerdan, qui traverse la montagne, est dotée d'un petit port dont les bateaux remontent jusqu'à Ligeflamme. Ainsi, ils approvisionnent une grande partie de la région en métaux.
    Le baron actuel, un certain Galeon de Bellegarde, pousse le vice parfois loin et, chaque été, organise des grandes festivités en lien avec le feu et il n'est pas rare de toujours voir des feux de joie allumés ici ou là.

  • Baronnie des Bois-aux-roches
    Une ville isolée que celle des Bois-aux-roches, éloignée des champs, coincée contre la montagne, elle a tout juste un petit bois pour parvenir à quelques chasses de temps à autre. Son nom vient juste de l'espèce d'arbre que l'on y trouve, des arbres souvent très secs et semblables en ce à la roche, notamment par leur couleur. À part cela, l'obligation d'importer nourriture et matières premières n'en rend pas moins le baron, qui est aussi le comte actuel, sociable et amical.
    Frappé d'une maladie il y a des années de cela, il vieillit en grande solitude retranché dans son château, s'en remettant à ses sbires pour gouverner. Nommé par le feu Duc Edouard d'Ellesmere, il n'a pas été révoqué de son poste, assurant qu'il finirait de toute façon par mourir sous peu et qu'il remettrait les droits à son héritier.

  • Châtellerie de Pâlebois
    La châtellerie fut créée après que les bois de Pâlebois soient rattachés au Comté de Claircime. Cette grande étendue forestière qui mange une grande partie du duché est riche en faune et flore, faisant office de gigantesque réserve naturelle ; ainsi alors fut créé le châtelet, afin d'avoir d'en avoir des gardiens au plus près. C'est un lieu des plus agréables : pas le plus grand, et un peu éloigné de la vie aristocratique du comté, mais parfait pour les âmes solitaires et aimant le grand air.
    Elle abrite notamment, en plus d'une petite cité à elle seule, grands nombres de scientifiques qui viennent passer des jours à étudier la grande forêt. Grand nombre de comtes ont préféré cette demeure à d'autres, exception faite de celui qui règne aujourd'hui, pour son histoire et sa signification.


    La châtellerie de Pâlebois

  • Village de Bléfin
    Nommé avec une grande originalité, le village de Bléfin réunit un grand nombre de fermes, qui ont finit par le temps, l'usure, et la nécessité, par s'unir et former une commune, développant ainsi d'autres petits commerces. Sa proximité avec le comté de Cerf-Ornière en fait une ville phare du point de vue économique, notamment par sa spécialité : le blé, que les Cerf-Orniérois n'ont pas.

  • Ville des Cent-Mirages
    L'origine de Cent-Mirages remontent très loin, à la création du Duché. Ici furent réunis des hommes pieux et croyants, qui nommèrent leur ville des cent miracles qui l'ont bâtie. On dit en effet que durant sa construction, nombreux coups du sort ont permis de faire naître une ville remarquable tant dans sa grandeur que dans son architecture, en un temps record. Le culte de la Lumière y est évidemment présent, certains diront qu'il en est légèrement détourné, les moins sceptiques diront que ses habitants donnent simplement à la Lumière une conscience divine qui dépasse celle de l'énergie.
    Ainsi c'est une ville rythmée selon la religion, plus que la philosophie, et les heures de travail se font par rapport aux prières et aux messes, qui ont lieu très régulièrement. On y trouve bon nombre de prêtres et de moines, et la plupart des discours publics sont, là encore, orientés sur le culte.



Le centre ville des Cent-Mirages


[/list]


Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Ven 4 Déc - 18:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Jeu 4 Juin - 20:34

Citation :

Citation :
Comté de Val-Silence


Situé à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : lignée de Rivesonge
Dirigeant actuel : Névène de Rivesonge
° - 18ème jour du 2ème mois de l'an 14
- En vie (21 ans)
Titres :
- Héritière des Songes (an 14)
- Gardienne des Songes (an 30)
- Marquise de Silveronce (an 30)
- Comtesse de Val-Silence (an 35)




Paysage typique de Val-Silence, avec la châtellerie de Soufflesage en fond


- Villes principales -

  • Baronnie de Cwenhild
    La baronnie est située à flanc de montagne, et se voit presque confondue avec tant les pointes des diverses tours qui en composent la cité et les remparts ressemblent aux hauts pics rocheux qui se trouvent derrière. La seule voie pour y parvenir est un chemin qui longe des montagnes ou des ravins ; s'il est depuis longtemps dégagé il n'est pas rare que celui-ci soit parfois bloqué ou encore dangereux, ce qui a notamment rendu le lieu isolé et parfois isolé, surtout en hiver. Autrefois, la famille régnante y demeurait jusqu'à ce que le pouvoir change de mains.
    Littéralement, en vieux commun, le nom signifie "la reine de la colline", en l'honneur de la position de la baronnie et de sa présence imposante, presque écrasante que l'on ressent souvent lorsqu'on l'observe de loin. Actuellement sous les ordres de la régente Soène Derring, puisqu'aucun héritier n'a succédé au défunt baron.


    Baronnie de Cwenhild

  • Châtellerie de Soufflesage
    La châtellerie, si modeste soit-elle par rapport à Cwenhild, abrite actuellement les quelques membres de la famille Rivesonge, dont la Comtesse. D'origine gilnéenne, la famille a tout de suite lié certains liens avec les Ellesmere à leur arrivée à Hurlevent ; le mariage de la Duchesse avec les Luther, gilnéens de souche aussi, a favorisé des échanges d'abord commerciaux, puis amicaux, qui ont mené à des vœux de vassalité. En signe de confiance et de reconnaissance, le comté fut accordé à la Marquise dont les terres furent ravagées durant les troubles en sa contrée.
    On la dit prospérer depuis ; notamment car la Dame de Rivesonge serait très portée sur les sciences et tâche d'en faire un usage quotidien au château. Elle s'affaire à améliorer la vie de tout un chacun ainsi, en guise d'expérience pour faire suite à ce même genre d'idée à plus grande échelle ensuite. Cela, plus sa récente notoriété du à un caractère plutôt excentrique et fêtard : l'on dit ne jamais oublier les soirées qu'elle donne, dont le contenu est pourtant tu et gardé secret, ou murmuré à voix basse.

  • Village des Trois-plaines
    Le comté de Val-Silence étant assez isolé par rapport aux autres à cause de ses montagnes prédominantes et infranchissables, il fut décidé très vite de l'autonomie de celui-ci par rapport à la nourriture. Aussi le village fut-il créé uniquement en ce but et ses alentours aménagés, de sorte à créer une diversité variée de plantations, réparties en trois pôles principaux. Si les villageois qui y sont sont principalement les fermiers travaillant aux champs, il s'y développe une bonne économie et la petite cité a même sa propre milice. Rattachée à la baronnie de Cwenhild, elle est son premier fournisseur, mais sert aussi de passerelle pour les échanges avec le comté de Roncelarme et sa Marche Australe.

  • Prieuville
    Un humble village de pêcheurs qu'est Prieuville, qui vit des ressources de la rivière qui ne fut jamais nommée. Isolés et isolationnistes, les habitants ne se mêlent aux autres vivants du Comté qu'une fois par an, pour le Festival des poissons qu'ils donnent en l'honneur de ce qui les fait vivre. Toutes les races y sont présentées et décrites, l'on présente les différentes manières de pêcher, les différents équipements. Ce sont là des ressources de revenus pour la petite ville, qui en manque toujours suite à la non volonté de ses gens à communiquer avec les autres.




Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Ven 4 Déc - 20:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Mar 15 Sep - 12:41

Citation :

Citation :
Comté d'Estremont
&
Baronnie de Brumerivage



Situés à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Familles régnantes : Lignée Salieri (Estremont) & lignée Savel (Brumerivage)
Dirigeants actuels :
Acaelus Salieri
° - 14ème jour du deuxième mois de l'an -05
- En vie (40 ans)
Titres : Comte d'Estremont (an 20)
Baron de Gronderage (an 20)

Agleia Savel
° - 25ème jour du premier mois de l'an 0
- Envie (35 ans)
Titre : Baronne de Brumerivage (an 25)


Le comte et la baronne, lors d'une réunion annuelle célébrant leurs traditions communes


- Villes principales - Estremont

  • Baronnie de Gronderage
    Dirigée et habitée par le Comte Salieri, Gronderage est la place forte du comté. La cité est bâtie selon l'architecture Hurleventoise : faîtes de pierres et de charpentes de bois ; et est entourée d'une grande muraille imposante. Son nom lui vient des violentes tempêtes qui arrivent parfois sur la ville, et dont le son résonne particulièrement fort vers ces alentours. Elle dispose d'un port important, qui traverse le gigantesque lac du Duché et qui relie les différents comtés par ce biais-là. La cité en elle-même est traversée par plusieurs bras de rivières et s'est façonnée selon ceux-ci, et moultes ponts furent construits pour pallier à la capricieuse nature, rendant le transport à pied ou en bateau parfois plus aisé qu'en chariot.

  • Baronnie de Terrevieille
    Terrevieille est une large portion de terrain du comté, comprenant le château et la ville en lui-même, mais aussi une grande partie des champs aux alentours, le rendant indispensable quant à la nutrition entière de la région. Sa population vit principalement de cela et du commerce avec la baronnie, disposant d'un astucieux réseau de bacs qui traverse la grande rivière de Clairlac.
    Dirigée par Félicité Delance, elle prospère lentement, peinant à évoluer de ces fonctions de grenier, et bien que ses habitants semblent s'en satisfaire, il n'est pas rare au fil des générations de voir de jeunes gens partir à l'aventure, lassés de cette tranquilité.


    Vue de Rudecombe

  • Châtellerie de Rudecombe
    La châtellerie est une place presque aussi importante que Gronderage, puisqu'elle garde avec vigilance le Val qui conduit aux montagnes en direction de Noirprésage. Flanquée sur la montagne, le climat y est parfois rude. Bien qu'elle soit entourée d'une dense forêt, riche en faune et en flore, il est assez rare que des chasses y soient organisées, à cause du vent froid provenant des cols. Le châtelain Lazare Gyre en a cependant tiré profit, et a créé une garnison pour l'entraînement des milices et des forces armées de la Maison durant l'hiver. La cité est, de plus, la seule à pouvoir atteindre le Mont du Val, une riche mine dont l'accès est difficile, mais permis par un réseau de cavernes au sein même de la montagne.

  • Châtellerie d'Âprerive
    Le rôle d'Âpreville est de faire usage des deux lacs dont elle est parée, de faire acheminer les minerais de la mine de Gassan, et de répartir ses trésors dans les différentes cités du comté. Mis à part cette liaison dont la châtellerie doit s'acquitter consciencieusement, elle évolue aux tendances de son châtelain. L'actuelle dirigeante, Arielle Canavan, en a fait le lieu mondain du moment : les autres cités ayant des vocations administratives ou militaires, elle y invite régulièrement les nobles en essayant de monter dans les échelons. Certains diront que c'est peine perdue, étant donné le titre minime dont elle est pourvue.



Vue des montagnes au Sud du comté, en hiver


Ville principale & lieux dits - Brumerivage

  • Brumerivage
    La grande cité de Brumerivage s'étale sur une grande partie de la Baronnie et c'est la taille de la ville qui a décidé de ne pas la rattacher à un comté particulier. Son activité économique est auto-suffisante, et les ressources des terres subviennent assez à son propre besoin pour se permettre un commerce des plus florissants.
    Le château abrite en son sein la baronne, Agleia Savel, dont l'ambition est connue de tous. À l'origine, la baronnie était dirigée par la lignée de Callange, qui s'est révélée tremper dans l'utilisation de felarcanes, et dans la corruption. Agleia n'était qu'un chevalier, à cette époque, mais prit l'initiative de régler cette affaire en faisant appel au comte Salieri. Ce qu'elle fit ; et fut récompensée à la hauteur de ses actes par le Duc Edouard d'Ellesmere en personne. En somme, elle est une personnalité respectée et aimée par son peuple, et elle le leur rend bien, travaillant sans relâche pour être digne de son rang.
    Des rumeurs de mariage entre elle et le Comte ont régulièrement été entendues, et à cette heure-ci les deux sont toujours célibataires mais ne semblent pas se décider, bien que leurs apparitions publiques se font régulièrement, à chaque fête régionale.

  • Pierreneuve & le village des grandes mottes
    Ce sont les deux villages principaux sous le contrôle de la Baronnie, l'un se fait gardien des bois - malgré son nom - et l'autre des champs. Les villes sont petites, peu densément peuplées, mais assez pour accomplir le travail désigné. Les grandes mottes portent bien leurs noms, étant des successions de longues collines s'étendant à l'horizon ; bardées de champs de toutes sortes. L'on y voit du blé, du maïs, du colza, et d'autres produits dont la vision à perte de vue est agréable.
    Pierreneuve est au moins dotée d'un hôtel de ville digne de ce nom, mais à part cela, ce n'est qu'un village perdu dans d'immenses forêts. Il accueille néanmoins les gardiens de celles-ci et divers sorciers des moissons.



Vue sur Clairlac, depuis Brumerivage

- Triviaux -

  • La faune et la flore
    La baronnie de Brumerivage a été un lieu qui, par hasard, a rapproché plusieurs sorciers des moissons au même endroit. Attirés par des bois qui se mourraient peu à peu, ils se sont installés et ont œuvré peu à peu pour leur rendre leur éclat d'antan. Sans doute cherchaient-ils quelque chose à faire après la perte de Gilnéas et leur exil forcé, car ils le faisaient sans demander paiement.
    Au final, la baronne les a remarqué et a fait en sorte que leur travail soit officiel, reconnu, et généreusement récompensé. Désormais, ils disposent de leurs propres quartiers, d'une autorisation ducale, et d'une expertise reconnue par la cour. La plupart demeurent libres et peu ont prêté allégeance, cherchant avant tout des liens avec la nature plutôt qu'avec les hommes. Certains sont solitaires, d'autres se déplacent en groupes, et leurs agissements vont jusqu'à l'autre bout du duché.


    Une jeune sorcière des moissons, Meiràn Wynflaeth

  • L'archipel sauvage
    Le gigantesque lac du Duché est rattaché au comté d'Estremont, et est habité par plusieurs îles qui n'ont pas été, jusque là, colonisées par l'homme. Non pas qu'aucun ait essayé, mais le réseau d'îles semblent être indomptable : de violentes tempêtes surgissent tel un climat tropical, rendant la navigation aux alentours impossibles, ou bien la forêt dense engloutit les aventuriers sans les laisser ressortir pour raconter leurs mésaventures.
    Des études furent menés par des mages, et il fut trouvé qu'une grande activité arcanique avait lieu dans ces îles. L'hypothèse la plus réaliste qui fut acceptée comme explication a été la présence d'un petit nexus sous terre, qui se fait parfois instable. La plupart des habitants du Duché, cela dit, ont d'autres superstitions plus ancrées dans les mœurs des petites gens lorsqu'ils en entendent parler. Il est rare, cependant, qu'une tempête aille plus loin que Gronderage ou le bord des côtes du lac.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Ven 4 Déc - 18:20

Citation :

Citation :
Comté de Roncelarme


Situé à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : lignée Weidesheim
Dirigeant actuel : Arcturus Weidesheim
° - 15ème jour du 5ème mois de l'an -25
- En vie (60 ans)
Titres :
Marquis de la Marche Australe (an -5)
Comte de Roncelarme (an -5)
Baron de Roncefort (an -5)
Chevalier d'Havremer
Chevalier du Royaume de Hurlevent


Portrait d'Arcturus Weidesheim


- Villes principales -

  • Baronnie de Roncefort
    La Baronnie est le lieu principal du Comté : c'en est la capitale administrative et martiale plus que culturelle. De là, le Comte y gère ses affaires et dirige d'une main de fer ses sujets. C'est de là aussi qu'il surveillera la gestion de la Marche Australe, et veillera au bon déroulement des divers déplacements entre les deux terres.
    Le château en lui-même est très austère et fort peu grand, en réalité ; fait d'une pierre grise plutôt froide, les seules touches de couleurs sont apportées par les bannières qui flottent dans le ciel par le vent, pour affirmer dix fois plutôt qu'une son allégeance au Duché. Au pied des montagnes, il est réparti sur plusieurs strates selon l'élévation du sol et n'en fait pas un lieu privilégié pour le tourisme, mais plutôt pour les combattants : car c'est là que sont entraînées les milices et les recrues qui désirent prendre arme pour le comté ou pour le duché. La vie y est sévère, sérieuse, rythmée par les cliquetis d'armes et le fracas des épées entre elles. Le bois qui s'étale au côté de la cité sert aux chasses qui sont réservées uniquement à la recherche de nourriture, et non pas au plaisir de la vénerie.


    Vue sur le château de Roncefort

  • Baronnie de Fongrave
    Fongrave est une petite cité entourée d'une grande muraille qui s'interrompt pour faire place à une zone portuaire autour du lac d'Aiguefière. C'est notamment l'un des fiefs qui appartiennent à la lignée Solargent, ici dirigé par Clarisse Solargent, la tante de l'héritière actuelle. Une femme marquée par les caractéristiques de sa famille, c'est évident, soit une fine politicienne qui a tendance au complot, mais qui s'est surtout occupée de faire de la Baronnie le lieu en vogue du Comté et des terres alentours.
    De cette manière, elle prend soins d'attirer tous les artistes de passage et vagabonds dotés de quelque talent afin de faire des grandes représentations régulières et nombreux spectacles ouverts à tous. Certains sont plus intimes, réservés à la noblesse du Duché, mais les portes de la ville sont ouvertes à quiconque prétendrait chercher quelque divertissement de bon goût. Si toutes ces manières sont faîtes pour poursuivre un but égoïste, il n'en est pas moins que beaucoup de citoyens d'Havremer font le déplacement plusieurs fois dans l'année pour se rendre aux principales activités.

  • Châtellerie de Forgeval
    Forgeval fut créé relativement récemment ; ce n'était qu'une ville fortifiée il y a encore soixante ans. Mais avec l'accroissement de sa population, de ses richesses et avec l'expansion de ses limites, le Duc parvint à obtenir un décret royal pour la création d'un nouveau titre qui revint au maire de l'époque, Ernest Davester. Aujourd'hui, c'est son fils, Hector Davester qui s'occupe de diriger en tant que châtelain.
    C'est une cité hétéroclite d'architecture, qui grandit toujours et où beaucoup de familles viennent s'installer pour profiter des nombreux emplois disponibles, attirés aussi par la présence régulière de l'héritier du Comte, Archibald Weidesheim, figure plutôt populaire au sein de la région.

  • Châtellerie de Riveblanche
    Plutôt discrète, la châtelaine Aurore de Riveblanche est l'héritière de la lignée originelle qui s'occupa depuis les origines du Duché à la gestion de ces terres-là. Une famille sans grande ambition depuis sa défaite face à la résistance du Premier Duc Isidore d'Ellesmere du soulèvement de quelques vassaux à cette époque oubliée maintenant, mais qui demeure dans les livres d'histoire. Elle fut satisfaite de conserver quelque chose après avoir juré une nouvelle loyauté à celui-ci, et ne bougea plus de cette position jusqu'à ce jour.
    Ainsi donc, Aurore, et sa cité, sont les représentations de cette tradition figée dans le temps : c'est une ville qui vit bien, fort paisiblement, mais qui n'évolue guère. Aux abords de deux lacs, elle sait importer la nourriture qui lui faut et vit de commerce, particulièrement avec Val-Silence, proche de la frontière.


    Paysage de Roncelarme, aux abords des montagnes

  • Puymirail, les mines, et le Guet
    Le seul village d'envergure cité sera Puymirail, qui assure la coordination entre plusieurs petits lieux dits et communes qui s'affairent aux récoltes et à l'entretient des champs. Toutes les productions sont ensuite redistribuées au sein du Comté, faute d'espaces cultivables suffisants pour que chaque lieu d'envergure soit indépendant en ce qui concerne cette nourriture là.
    Elle fait notamment acheminer les productions de Torvemine vers Forgeval, tout comme les minerais d'Ornefer s'y retrouvent aussi, pour être ensuite en grande partie envoyée à Roncefort pour les besoins militaires et le reste sera dédié aux autres cités ou au commerce. Ces deux mines sont responsables d'une bonne part de la richesse du Comté.
    Enfin, il demeure le Guet dans la frontière Sud, qui assure le passage de la Marche Australe, terre qui fait précisément office de frontière du Duché, un espace bien plus militarisé et surveillé, et rattaché au Comté de Roncelarme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   Jeu 14 Juil - 18:03

Citation :
Citation :

Comté de Rivechêne



Situé à : Duché d'Havremer, Forêt d'Elwynn, Royaume de Hurlevent
Famille régnante : lignée Solargent
Dirigeant actuel : Seliel Solargent
° - 24ème jour du 07ème mois de l'an 06
- En vie (30 ans)
Titres :
Comtesse de Rivechêne (an 36)
Baronne de Fol-Orm (an 27)
Chevalier d'Havremer (an 24)


Portrait de Seliel Solargent, sur le champs de bataille de Castelmirail

- Villes principales -

  • Baronnie de Castelmirail
    Place indéniablement forte du Comté de Rivechêne, Castelmirail a récemment été le lieu de tumultes dont les précédents remontaient à deux générations déjà. En effet, lieu phare de la lignée Solargent, celle-ci s'est illustrée deux fois dans des complots visant à miner l'autorité ducale de la lignée Ellesmere. La baronnie a été attaquée lors de l'an 36 par les forces de la Duchesse d'Havremer afin de bouter les traîtres hors de ces terres. Elle demeure aujourd'hui en réparations, et sous la supervision de la Duchesse elle-même ainsi que de son Conseil régent.
    Hormis ces considérations perfides, Castelmirail fut sinon une place en perpétuelle évolution, et a su prospérer au fil du temps. Sous l'égide de Thelma Solargent, la précédente Duchesse consort, la ville a su tirer profit des ressources de ses montagnes et des abords de la forêt limitrophe. Aujourd'hui, le château en lui-même est intact et continue d'accueillir la population qui a pu déserter et évacuer la cité en contrebas pendant le siège - qui, elle, a bien plus été touchée. Castelmirail demeure une place fortifiée, de part sa position privilégiée, à flanc de montagne.


    Le château de Castelmirail

  • Baronnie de Fol-Orm
    Nouveau centre administratif du Comté de Rivechêne, c'est le lieu où Seliel Solargent, dernière héritière de la lignée et la seule a avoir démontré un soupçon d'honneur et de droiture, a décidé de repartir du bon pied, laissant derrière elle les générations d'histoires qui furent celles de son sang à Castelmirail. La baronnie de Fol-Orm a su accueillir les réfugiés de Val-silence durant les complots ourdis par feu le comte Adrien Solargent. Forte d'une nouvelle population, elle fait désormais le lien pour les échanges commerciaux et diplomatiques entre Rivechêne et Val-silence.
    Aux abords du lac de Fol-Orm, d'où la baronnie tire son nom, la cité y puise ses ressources principales. Les longues plaines qui s'étendent devant elle sont régulièrement utilisées dans l'organisation de courses équines et de joutes qui font vivre l'ensemble du Comté, et font l'objet de réunions annuelles devenues traditions. De manière générale, la vie des habitants de Fol-Orm et villages aux alentours sont ponctués de concours et de défis, qui sont l'apanage de la lignée Solargent qui a toujours affectionné la compétition.

  • Châtellerie d'Aiguenoire
    Seule cité portuaire qui soit d'envergure du Comté de Rivechêne, Aiguenoire n'était à l'origine qu'une petite ville réunissant marins lassés et aventuriers fatigués, qui ont commencé à s'installer dans cette jolie bourgade. Elle prospéra de là peu à peu, jusqu'à devenir une clé du commerce maritime aux abords de l'Archipel sauvage, notamment en collaboration avec Estremont. C'est de là que partent de nombreuses expéditions vers les îles encore déclarées dangereuses et qui n'ont su être colonisées.
    La châtellerie rassemble également, dans ce but, de nombreux magiciens et scientifiques qui sont chargés tant de veiller sur le phénomène qui a pris place depuis longtemps là-bas que de chercher des solutions à ses effets divers et variés, ainsi que d'étudier les changements constatés sur la faune et la flore là-bas. C'est là-bas que l'on peut trouver les cartes les plus détaillées sur l'Archipel sauvage et les îles qui la compose. Elle est aujourd'hui dirigée par le châtelain Marran de Ruissefleur.

  • Châtellerie du Bois-d'Or
    Nommée d'après la forêt qui l'entoure, la Châtellerie est plutôt isolée du reste du Comté. Elle sait cependant subsister des ressources du Bois-d'Or et de Torvelac. La châtelaine, Sélène de Viveloire, prend cependant soin de paraître aux événements traditionnels du Comté. Hormis ces quelques dates annuelles, elle demeure ainsi que la plupart des habitants du Bois-d'Or, entre les murs de la petite cité.
    Cette partie du Comté vit selon des coutumes d'un folklore tout particulier : d'après des croyances qui se rapprochent de celles des sorciers des moissons, les habitants ont des rites saisonniers pour l'entretient des forêts et du lac, guidés par la volonté de conserver un domaine forestier dont ils sont particulièrement fiers. Ainsi, la faune et la flore ont une grande place dans la vie quotidienne des Bois-d'Oriens.

  • Château des Cent-Chênes
    Dernier bastion de la culture de Rivechêne, et un point central du comté, tant dans sa géographie que dans son folklore. C'est une terre plutôt modeste qui revient au Chevalier de Rivechêne, dont le titre est remis en jeu tous les cinq ans lors d'un tournoi particulièrement grandiose.
    Le Chevalier a pour devoir, durant cinq ans, de préserver la forêt des Cent-Chênes qui la sépare de Castelmirail et d'en tirer le meilleur usage en s'assurant de son avenir. Le château réunit donc de nombreux artisans, parfois de passage ou de manière plus permanente, attirés par la qualité du bois et les ateliers de menuiserie qui s'y trouvent.


    Le village de Lonpré

  • Lonpré & Tourbesel
    Le village de Lonpré centralise avec Tourbesel de nombreux champs et diverses cultures. L'on y trouve toutes sortes de fermes et d'élevages également. Ces deux endroits s'occupent d'en gérer la distribution à travers tout le comté, ainsi que l'entretient et la qualité de la nourriture produite, tout comme la gestion du niveau des stocks et l'état des greniers.
    Ces deux villages ont su jouer un rôle capital lors de famines ou crises diverses qui ont su frapper la famille Solargent ou les guerres qu'elle a pu mener par le passé. Malgré leur nécessité vitale, ni Lonpré ni Tourbesel n'a su évoluer et s'agrandir au point de devenir des villes ou des cités, mais demeurent modestes et avec une population plutôt restreinte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carte du Duché d'Havremer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carte du Duché d'Havremer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 places carte grise, emmener des gens derrière ?
» Carte de stationnement : parution de l'arrêté du 5 février
» Carte cliquable pour l'accès aux pages de liens sur vos sites
» Carte des moniteurs et formateurs agréés
» probleme de carte d'immatriculation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ellesmere :: Au cœur de la cour :: Bibliothèque-
Sauter vers: