Guilde JDR, serveur Kirin-Tor (EU)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Munitionnement de Havremer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldorey Kelbourg
Duc Consort
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Munitionnement de Havremer   Lun 14 Mar - 15:14

Très tôt dans la matinée le ramdam pu se faire entendre sur les routes menant au Comté de Havremer, des bruits de charrues, de chevaux. Des sons de chariots, de caravanes. C'était sur plusieurs centaines de mètres que s'étalait cette multitudes de sabots et de roues, noircissant les chemins de tout son large et puissant bazar.

Ce mouvement d'hommes portait la bannière du Duché, battant la couronne ducale et le delta kelbourgeois.

Il s'en était allé de la capitale hurleventoise bien plus tôt encore, ce beau monde, depuis la port d'ailleurs, d'où avaient été déchargés montures et matériels. D'où avaient été vomis les hommes, par groupes de dix.

Ce que portaient les chariots et autres caravanes était massif, imposant. Lourd. Et le déplacement prenait du temps.

A la tête de cette file sans fin, un homme en armure qu'on aurait dit tirassienne, verdâtre mais un poil usée, un capuchon jaune sur le crâne. Les hommes d'arme à l'escorte de long en large, eux, portaient tant de la vieille maille brune que du cuir clouté de légère facture, et pour la plupart, des fusils ou des carabines au coude ou à l'épaule, l'épée ceinte à la ceinture, courte de préférence.

Dès les premiers pas du Comté de Havremer franchis, le groupe se divisa. La grande majorité des hommes perpétuaient leur voyage, pendant qu'une dizaine escortaient quelques chariots vers une tour locale, un village ou une garnison éloignée.

Petit-à-petit cette vague de personnel approchait le chef-lieu et son fief, et petit-à-petit se divisait-elle au fur et à mesure des communes et des chemins de campagne.

Les derniers hommes, le plus vaste groupe qui fut par ailleurs, pénétra le fief de Sa Grâce, s'engouffrant en son enceinte, et on ne les revit plus.

Le boucan sévit la journée entière pour autant et ce dans tout le Comté. Des marteaux, des forges, des hurlements de contremaître ! Des constructions furent érigées, des moules assemblés ! Des chaînes s'élevaient par endroit, tractant des métaux pesant, des grues de modeste taille aidèrent jusqu'au crépuscule à monter sur des créneaux les bêtes enfin assemblées.

Lorsque silence se fit enfin, et la nuit tombante, dans tous les lieux guerriers et de défense du Comté brûlèrent des torches vives et crépitantes.

A présent dans tout le Comté sauraient résonner au besoin les bouches à feu des armureries Kelbourg, car à présent canons, mortiers et autres artilleries pointaient fièrement le bout de leur nez au travers des créneaux et au devant des palissades et autres fortifications.

Des pièces parfois noire comme la fonte, parfois grise comme l'argent. Des pièces correctement moulées, correctement forgées, et de calibres bien pompeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Munitionnement de Havremer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ellesmere :: Aux pieds du Domaine :: Annonces-
Sauter vers: