Guilde JDR, serveur Kirin-Tor (EU)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiel d'Althain

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 12/02/2015
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Dim 18 Oct - 10:38

Adressé nominativement et respectivement à la duchesse Amber d'Ellesmere et au duc consort Aldorey Kelbourg, en leur qualité d'alliés de la Maison d'Althain ; à la Chancelière Kaylin von Rosenmark et au Baron Andohalt Trisdor, en leur qualité de membres du Traité du Nord, les courriers d'invitation dans une lettre au sceau de la Maison d'Althain seront apportés par un messager du seigneur d'Aiglepic, tôt ce matin aux concernés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cederwynn d'Althain

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Jeu 11 Aoû - 22:58

Une adorable corneille mantelée aura trouvé le chemin du couple ducal, sans qu'aucune forme d'explication ne prenne la peine d'être donnée. A sa patte se trouvera un petit pli frappé d'un tout aussi petit sceau aux armoiries de la famille d'Althain.
Citation :

A ceux qui sont un bourg héritant d'Alexandria,
En leur domaine,

De ceux qui sont formidables,
En l'océan,


Nous apprenons que vous avez quitté la ville qui hurle.
Nous aussi. Votre terre est sur notre chemin -figuré, puisque nous voguons. Nous nous inquiétons pour votre intégrité physique -et peut-être mentale.
La convenance fait que nous désirerions vous rencontrer, et nous sommes figurément très attachés aux protocoles sociaux.
Nous longerons vos terres d'ici le lundi de la semaine prochaine. Accrochez votre réponse à la patte de notre oiseau.

Vous manifestant tout ce que l'étiquette impose,
Ceux qui sont franchement et absolument é-POU-stoufflants.


Nota Bene : j'ai pris la liberté de fusionner vos noms. Je n'avais pas envie d'agrandir la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldorey Kelbourg
Duc Consort
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Ven 12 Aoû - 15:19

Citation :

Aldorey Van Kelbourg
Cité de Havremer
Comté de Havremer
Duché de Havremer
Royaume de Hurlevent

Le douzième jour du huitième mois de l'an trente-six.

Vous qui êtes formidables,

Il n'y a pas eu d'autre choix que de quitter la ville qui hurle, en effet. Prendre la route au plus vite, nous écarter et surtout protéger nos deux enfants des dangers démoniaques de la capitale. Rejoindre Havremer fut la solution trouvée, bien que Havremer aussi fut touché. Heureusement, là où nous créchons est sauf et exempt de tout conflit en l'instant.

Ma Dame est mal en point. La chute du Lion lui a été fatale. Elle mange peu, dort trop et ne parle tout simplement pas. C'est une tragédie tant pour moi que pour elle, mais je n'aurai pas le courage de dire que je souffre autant que sa personne. Son cœur est bien plus pur et sincère que le mien, et je sens à ses côtés son âme noircie et plus morose encore que l'éternelle pluie de mes propres terres...

Je le sais heureuse toutefois d'avoir de vos nouvelles, d'apprendre que vous allez bien et surtout que vous voguez non loin de nous. Votre proximité est un baume.

J'ai cependant peur qu'Amber ne puisse vous rencontrer du fait de son état apathique. Je serai néanmoins personnellement prêt à vous accueillir ledit lundi que vous évoquez dans votre pli, et ce sera donc volontiers que je le ferais.

Belle corneille d'ailleurs que vous avez là ! Hallali ne semblait pas très heureux de me voir lui toucher la patte. Aucun incident n'est arrivé heureusement.

Restez prudents sur l'océan et ne grognez pas trop, Kiel,



« Payez pour nos cendres »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiel d'Althain

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 12/02/2015
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Mar 8 Nov - 21:24

Une lettre écrite sur un vélin épais, à la couleur crémeuse, scellée par un tampon de cire noire frappée d'un aigle et d'un lion.

Citation :
A la duchesse Amber Kelbourg d’Ellesmere d’Havremer et à son consort le duc Aldorey Kelbourg d’Ellesmere,
Au donjon royal de Hurlevent,

De la Citadelle d’Aiglepic, Alterac,
Le huitième jour du onzième mois de l’an trente-six,

Lady, lord,

C’est avec une joie ineffable que je prends enfin la plume pour vous recontacter après plus de trois mois de silence : notre victoire sur les forces démoniaques ayant menacé jusqu’à notre cœur même a enfin été obtenu après ce long et amer siège. Nos cieux si aimés étaient en proie à la tourmente, étranglés par les nuées fielleuses et crachaient chaque jour et chaque nuit des hordes de démons infâmes. Mais le mal ne s’enracine jamais définitivement, et c’est armé de notre force et de notre courage sans pareils que nous avons chassé le chaos qui avait impunément pris la ville basse d’Aiglepic.

Libérés avant l’hiver, couronnés par la gloire de notre triomphe, nous nous en revenons vers Hurlevent et vous pour prendre de vos nouvelles : sont-elles bonnes ? Avez-vous connu également quelques désagréments de la part de la Légion ou d’autres fléaux encore inconnus ? Le cœur d’Havremer bat-il encore ?

J’aurai plaisir à vous revoir avec mon épouse au donjon, comme nous le faisions encore il y a quelques temps ; la saison froide venant déjà dans nos contrées et attendu que tout ce qui avait trait aux menues affaires de ma résidence d’hiver, je réinvestirai la place vide sous très peu, afin de profiter d’un peu de quiétude après l’épreuve subie. Nous aurons l’occasion de deviser sur nos affaires.
Dans l’attente de votre réponse, Honneurs et Respects pour vous et votre Maison.

Puisse-t-Elle vous protéger et éclairer votre chemin,
Écrit devant la Lumière et la Destinée,


Lord Kiel d'Althain, duc d'Aiglepic, Seigneur Cœur-de-Lion, Haut-Seigneur des clans du Renver, du Haut-Rivage, d’Arzen et de Dun Vor,
Défenseur de l'héritage d'Eldren Lionheart, Suzerain des Maison du Lion, Maître du Coeur-du-Lion, Aigle-d'Or du 72ème Régiment de Hurlevent,
Conquérant d'Aiglepic, Vainqueur du Cauchemar de la Citadelle, Défenseur du Fort-du-Lion, Hibou-Défenseur de Ferningham, Vainqueur de l'Esprit Ardent,
Vétéran de Fort-les-Os et du Croc-de-Fer, le Purge-Ciel.


Liés par l'argent dans l'onyx, vers le ciel nous nous élevons.
Je rugis !

<sceau d'Aiglepic>
<sceau de la Maison Coeur-de-Lion>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Dim 13 Nov - 11:17

Citation :
Amber Kelbourg-d'Ellesmere
Donjon Royal, Hurlevent,
Royaumes de l'Est

Kiel et Cederwynn d'Althain,
Palais du Solstice d'Hiver, Hurlevent
Royaumes de l'Est

Le treizième jour du onzième mois de l'an trente-six

Cher Kiel, chère Cederwynn,

C'est avec un peu de retard que je prends enfin la plume pour vous écrire, un retard que vous pardonnerez aisément j'en suis sûre. Le fait est que mon époux et moi-même sommes diablement occupés ces jours-ci ; mais nous nous réjouissons tous deux de votre victoire sur la Légion et de votre retour parmi nous. Hurlevent était bien vide dans la présence d'amis, et toute la noblesse - un tant soit peu de qualité - semble avoir quitté la capitale. Nous-même n'y sommes revenus qu'assez récemment, pour constater que les rues de la ville s'étaient surtout remplies de blessés, de soldats avec pour seule affectation la promenade au Parc, ou de bandits, de pirates, toutes ces choses que nous voyions l'été, autrefois. J'imagine que la perturbation avec les démons a décalé l'arrivée et le départ de ces énergumènes là.

Le cœur d'Havremer bat toujours, mais il souffre. Nous nous croyions épargnés par les invasions démoniaques, pour tout vous avouer, lorsque nous n'en avions pas aperçu un seul indice en nos terres jusqu'au départ de nos troupes pour les Îles Brisées. Et désormais que la plupart des armées se battent au front, nous découvrons que les démons se sont nichés et cachés au sein de nos terres depuis tout ce temps, pour aujourd'hui nous montrer toute la force de leur invasion.
Nous avons déjà perdu bien du terrain, qui ne sera sans doute jamais récupérable. Le comté d'Estremont se voit ravagé soit par un terrain déchiré de rayures émeraudes, soit par des forêts dont les arbres sont morts à cause des sorciers des moissons corrompus.
Mais je crois en notre capacité à les repousser : ce sera probablement douloureux, et non sans perte. Je sais que je vais devoir regarder ma terre natale rétrécir considérablement, mais je ne laisserais pas les démons gagner, soyez-en sûrs.

Aldorey et moi demeurons autant que possible en Hurlevent, nous n'avons que trop besoin de réétablir des connexions avec nos partenaires commerciaux d'antan, et du soutien de la Couronne. Nous serions ravis de vous revoir bientôt. Votre filleul a bien grandi, tant qu'il lui est impossible de dormir dans le landau de Sombrelune que vous lui aviez offert, désormais.
Vous étiez partis sur vos terres avec quelques mauvaises à mon sujet, d'après ce qu'a pu me raconter mon tendre époux. Soyez là assurés que, bien qu'ébranlée par la mort de feu le Roi Varian Wrynn, je vais au mieux, et que jamais plus telle chose se reproduira.

Dans l'espoir de vous rencontrer au plus tôt, puisse la Lumière guider vos pas.
Bien à vous,



« Concorde est couronne, ire est empire »
« Payez pour nos cendres »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Cederwynn d'Althain

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Mer 22 Mar - 11:45

Citation :

A ceux qui sont un bourg héritant d'Alexandria,
En leur domaine,

De ceux qui sont formidables,
En leur domaine,


Bien que le résultat -naturellement prodigieux, de ma plume, il est de figurément bon ton que de commencer notre propos en précisant que ce pli concerne tout à la fois mes sentiments et ceux de mon époux, lequel se joint à cette écriture. Mais il serait étrange de tenir la plume à deux.
Je pense que nous essaierons quand même, plus tard.

Nous apprenons que vous avez mis au monde un deuxième enfant. Et, bien que pour une obscure raison que j'imagine résulter de la coutume, il est vraisemblablement acquis que, pour ce genre d'occasion, il convient de féliciter les géniteurs de la progéniture récemment mise bas.

Le fait de devoir me plier à une convention sociale n'enlève cependant rien à la sincérité de mes propos. L'insistance de celui qui est mon époux, lui qui est parfait, sur l'importance de vous faire parvenir ce message ne fait d'ailleurs que conforter mon idée en vous présentant mes félicitations et en vous assurant de l’honnêteté de mes sentiments.

Bravo, donc, pour avoir avec succès pratiqué un coït fruct--- *même un amateur en graphologie constatera que l'écriture change soudainement* Nous vous présentons, Dame, Sire, toutes nos félicitations et prions la Destinée pour qu'elle vous sourit et accorde à votre enfant une excellente santé.

*l'écriture revient à son premier auteur*Vous manifestant tout ce que l'étiquette impose,
Ceux qui sont franchement et absolument é-POU-stoufflants.


Nota Bene : il y a là une couverture merveilleusement confortable pour votre descendance. Et en plus, elle est aux couleurs de la Foire. Ce qui est formidable..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Mer 24 Mai - 20:34

Citation :
Amber & Aldorey Kelbourg-d’Ellesmere
Donjon Royal de Hurlevent, Hurlevent,
Royaumes de l’Est

À l’attention du Duc Kiel d’Althain et de la Duchesse Cederwynn d’Althain
Citadelle d’Aiglepic, Altérac
Royaumes de l’Est

Le vingt-quatrième jour du cinquième mois de l’an 37

Cher Kiel, chère Cederwynn,

Nous avons eu vent par votre fils des soucis qui vous accablaient ces jours-ci. C’est encore une fois avec du retard que nous vous écrivons alors : nos jours ont été occupés par les mêmes raisons, et nous n’avions que peu l’occasion de descendre en ville, et alors d’y trouver de vos nouvelles.
Nous vous souhaitons, Kiel, tous nos vœux de rétablissement, bien que nous ayons cru comprendre que vous étiez sur la voie de la guérison, ce dont nous étions fort soulagés d’entendre.

La ville est bien calme en votre absence ; et sinon l’apparition de quelques maisons nobles de peu d’envergure (les aléas de l’été, avec les nobles viendront les bandits puis, comme toujours, les paladins) et de quelques réjouissances, vous n’avez somme toute rien manqué.
Nous avons été fort déçus d’apprendre comment votre nom était encore traité en ville, et la méfiance qu’il pouvait susciter ici dans le Sud. Nous gageons que le bon travail que nous ferons avec le Cercle du Point d’Honneur viendra suffisamment faire taire ces quelques détracteurs ; du moins nous l’espérons, sans oublier à quel point ces personnes-là peuvent être obtuses et n’avoir besoin d’aucune raison pour vous insulter.
Nous l’avons déjà dit à votre héritier, mais nous le répéterons ici, à vous : la rédaction avance. Elle est lente car chaque mot compte, et car Aldorey ne saurait laisser place à quelque approximation ou détail qui risquerait d’engendrer méfiance ou incompréhension. Nous avons tablé sur la semaine prochaine pour une version complète. L’une de mes artistes a esquissé un premier dessin pour un symbole, j’attendrai qu’il soit terminé pour vous en montrer un exemplaire.

Notre entrevue avec votre fils Fingal a été des plus délicieuses et nous ne pouvons que nous réjouir de voir votre héritier si bien s’en tirer. Il sera pour nous un modèle pour l’éducation d’Andor, votre filleul – qui se porte fort bien, par ailleurs.

Sur ces mots, nous vous saluons chaleureusement, et prions la Sainte Lumière pour vous guider à travers ces heures sombres.
Bien à vous,



« Concorde est couronne, ire est empire »
« Payez pour nos cendres »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Kiel d'Althain

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 12/02/2015
Localisation : Les pieds sur le bureau d'Eldren.

MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   Jeu 1 Juin - 11:15

Citation :
A la duchesse Amber Kelbourg d’Ellesmere d’Havremer et à son consort le duc Aldorey Kelbourg d’Ellesmere,
Au donjon royal de Hurlevent

De la Citadelle d’Aiglepic, Alterac,
Le vingt-sixième jour du cinquième mois de l’an trente-sept,

Dame, Sire,

Je suis ravi de recevoir enfin de vos nouvelles par cette missive et suis bien naturellement touché par votre sollicitude et vos vœux. Bien mis au courant par Fingal, je ne doute pas qu’avant la fin de l’été, nous connaissions à nouveau une nouvelle saison de reproduction de la Maison noble en Hurlevent, par douzaines, avant de les voir s’envoler pour leurs horizons de mirages une fois l’été fini. Le commentaire vaut tout autant pour les bandits, les pirates, les mercenaires et les tavernes. Mais voici que je m’égare, au moins, il sera certain que le mal qui m’a rongé ne m’a pas volé mon sens de l’ironie. C’est une excellente nouvelle que le Cercle du Point d’Honneur progresse dans sa rédaction, il mettra sans doute de l’ordre dans la vie politique de la cité (en plus d’attirer d’amusantes convoitises et hilarantes jalousies). D’ici deux semaines, je devrais avoir suffisamment récupéré pour pouvoir braver les rues brûlantes de la Capitale du sud, vous visiter et vous entretenir de plusieurs affaires de diplomatie en projet, dont le Cercle. Je suis dans l’attente néanmoins de votre rédaction complète, à laquelle j’accorderai toute mon attention une fois reçue.

Vos compliments pour Fingal sont entendus et nous remplissent de fierté. Il sera un soleil pour Aiglepic.

D’ici à ce que nous nous retrouvions, puisse-t-Elle vous protéger et éclairer votre chemin,
Que la Destinée vous ait en sa plus haute faveur,


Kiel Reginald Bransian d'Althain, Duc d'Aiglepic, Seigneur Cœur-de-Lion, Le Lion d’Ambre.
Cederwynn d'Althain, Duchesse d'Aiglepic.


Liés par l'argent dans l'onyx, vers le ciel nous nous élevons.
Je rugis !

<sceau d'Aiglepic>
<sceau de la Maison Coeur-de-Lion>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance avec la Maison du Coeur-de-Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nous sommes de tout coeur avec toi
» [Linge de maison] Linge de lit coup de coeur
» Diablo, X braque hongrois de 2 ans avec un souffle au coeur (dép59)
» Expressions avec le mot "COEUR":
» Question Maison - Emission du 10/11/07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ellesmere :: Aux pieds du Domaine :: Diplomatie-
Sauter vers: