Guilde JDR, serveur Kirin-Tor (EU)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ouvrage dédié à Sa Grâce la Duchesse d'Ellesmere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lawrance Lyre

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Ouvrage dédié à Sa Grâce la Duchesse d'Ellesmere   Jeu 29 Jan - 15:15

Citation :
L'humble Lawrance Lyre
À Sa Grâce la Duchesse d'Ellesmere


Les fidèles serviteurs, voulant bien faire la cour à leur maître vénéré, s’introduisent auprès de lui en lui en présentant ce qu’ils ont de plus précieux ; c’est ce qui donne lieu à tous ces différents régals de chevaux, d’armes, de draps d’or, de pierres précieuses, enfin tout ce que l’on croit digne de la grandeur d’un suzerain. De par le fait, ayant dessein de vous montrer des gages de ma soumission, j’ai cherché parmi tout ce que j’avais de plus cher et de plus digne de vous être présenté ; et je n’ai rien trouvé qui ne le méritât davantage que la connaissance de la conduite des assassins, que j’ai apprise par une longue expérience auprès des pires malandrins de Gilnéas et d’ailleurs. Après avoir donc bien médité et étudié cette matière, je l’ai réduite dans un petit volume que je dédie à Votre Grâce. J’espère que ce manuel saura vous aider à déjouer les plans de ceux qui voudraient attenter à votre vie. Il est vrai que ce travail n’est peut-être pas tout à fait digne de vous, quoique votre auguste bonté saura vous le rendre agréable ; surtout quand vous aurez considéré qu’il y a dans ces quelques pages de quoi vous sauver cent fois la vie.
Au reste, ne croyez pas que ce soit une présomption de ma part — homme d’infime et basse condition — que de discourir sur la conduite que mes maîtres devraient avoir, et de leur donner des règles pour mieux assurer leur sécurité : car vous n’oubliez pas que le peintre de talent, quand il veut dessiner un paysage, n’hésite pas à s’abaisser face contre terre pour mieux discerner et reconnaître toutes les hauteurs des montages.
Plaise à Votre Grâce d’accepter ce modeste présent : car si vous le lisez avec soin, et si vous y faîtes un peu de réflexion, vous y découvrirez aisément la passion que j’ai de vous voir bientôt élevée à la gloire que la Lumière et vos méritent vous préparent. Et si d’aventure, du haut de votre élévation, vous vouliez jeter un peu la vue en contre-bas, vous aperceviez avec combien d’injustice je souffre les longues et cruelles persécutions de ma basse naissance. 




Citation :
~Les poisons~
Le moyen le plus courant, le plus simple, le plus discret et le moins salissant de tuer quelqu’un, est assurément de l’empoisonner. Si je n’étais astreint, Votre Grâce, à ne pas choquer votre sensibilité exquise, je pourrais vous faire un récit des effets de certains poisons dont le moindre mot glacerait votre auguste et noble sang. C’est pourquoi il convient au premier chef de se protéger des empoisonneurs. Laissez-moi developper ci-dessous quelques résolutions que je conseille à Votre Grâce de prendre dans les plus brefs délais. 
La dissipation magique
Pour combattre le mal et l’ignoble, la Lumière sacrée, dans son infinie grandeur et son infinie omniscience, a donné aux Hommes le pouvoir de dissiper les poisons. La Magie du Sacré peut vous sauver in extremis de quelque maladie et de quelque nocive substance. Pour peu que la manoeuvre soit exécuté rapidement, aucun produit ne résistera à la puissance divine d’un sortilège d’épuration. Votre Grâce comprendra donc sans mal l’intérêt de ne jamais rien absorber qui lui soit offert hors de la présence de son chapelain de cour ou d’un fidèle homme de foi.
L’antipoison
Malheureusement, il se trouvera des jours où Votre Grâce n’aura pas à sa disposition un prêtre ou un paladin en qui elle puisse placer toute sa confiance. Bien que l’antipoison ne soit efficace que contre les mixtures de mauvaise qualité, il se peut qu’il vous sauve un jour la vie. Préparé à base de glande à venin d’araignée géant, il sert d’antidote aux poisons mineurs. Je conseille à Votre Grâce d’en avoir toujours une ou deux fioles sur elle. 
Le cas de la Lucie de Van Hoffman 
La Lucie de Van Hoffman est un poison aussi rare que puissant. Un seul individu sur toute la surface du globe en connait la recette : il s’agit d’un horrible mort-vivant à la solde de Sylvanas. Toutefois, quelques fioles de la Lucie circulent sur le marché noir. Il s’agit sans doute du poison le plus dangereux au monde : une seule de ses goûtes, inodore, invisible, indétectable, suffit à tuer un homme en mois de trois secondes. Dans la mesure où il est impossible de prevenir les effets de ce poison, de quelque manière que ce soit, je suggère à Votre Grâce de faire régulièrement surveiller les bas-fonds de la ville, et d’acheter les fioles de la Lucie chaque fois qu’elles sont mise en vente. De sorte, naturellement, que cette arme redoutable soit concentrée entre vos mains, et non pas entre celles de vos ennemis.


À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrance Lyre

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ouvrage dédié à Sa Grâce la Duchesse d'Ellesmere   Sam 31 Jan - 18:21

Citation :
~Les attaques perfides ou indirectes~
Il est à peine digne de Votre Grâce que de considérer le statut bas et misérable des assassins. Cette race particulière de scélérats — honnie soit-elle — est en effet dépourvue de courage et d'honneur. Les tueurs sont lâches, perfides, couards et mille autre choses encore qu'il ne serait pas correct de coucher sur du parchemin. C'est pourquoi, dans leur infinie veulerie, ils préféreront toujours s'en prendre indirectement à votre grandioses seigneurie. Aussi votre humble serviteur va-t-il détailler ci-après les différentes manières qu'un mercenaire a d'attenter indirectement à votre auguste vie.
Le sabotage
D'une facilité déconcertante à mettre en oeuvre, le sabotage est sans doute l'une des méthodes les plus utilisées par les gens de peu de foi. Scier la rambarde d'un balcon ou dégonder la roue d'un carrosse sont en effet des manoeuvres faciles à réaliser mais non-moins mortelles pour la personne à qui l'on veut du mal. Pour se garder de telles attaques, il convient de faire inspecter régulièrement vos lieux et matériels de vie. D'autre part, vous devez porter une attention extrême à qui entre et sort de vos quartiers ; vous devez toujours faire surveiller par votre police secrète les ouvriers et les artisans qui travaillent à votre service. Tel est le meilleur moyen de vous garder du sabotage.
Factions et fomentations
Une autre façon de vous atteindre est de manipuler vos serviteurs, vos gens et vos sujets en sorte que ceux-ci vous détestent et soient enclins à conspirer contre vous. C'est ainsi que l'odieux Sire Edwin VanCleef, soi-disant roi des voleurs, a soulevé la population de Hurlevent contre l'autorité bienveillante du pouvoir royal. Bien qu'il n'ait pas personnellement attaqué Sa Majesté la défunte reine Tiffin Wrynn, il a manoeuvré de telle sorte que la monarchie soit ébranlée et vous savez comment cette sombre histoire se termina. Afin d'éviter de subir un sort semblable à celui de notre bien aimée Reine, il vous faut toujours conserver l'affection de vos serviteurs ; sans pour autant leur faire confiance de quelque manière que ce soit. Redoublez de largesses mais dans le même temps redoublez aussi de méfiance. Une surveillance accrue, l'étude poussée des relations, des amitiés et des inimités, vous aidera à déjouer toutes les factions qui pourraient fomenter contre vous.


À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ouvrage dédié à Sa Grâce la Duchesse d'Ellesmere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Banque/Prêt/Dommage ouvrage
» Ouvrage sur le Shiatsu !?
» dommage ouvrage ??
» Vingt fois sur le métier, remet ton ouvrage
» A la recherche d'un maitre d'ouvrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ellesmere :: Aux pieds du Domaine :: Diplomatie-
Sauter vers: