Guilde JDR, serveur Kirin-Tor (EU)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La lignée d'Ellesmere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: La lignée d'Ellesmere    Mer 27 Mai - 18:44

Citation :

Il existe un recueil concernant la famille d'Ellesmere, qui décrit ses origines, ses membres, ses hauts-faits et tout ce qu'elle a accompli, en lien étroit avec le Duché d'Havremer, sur lequel elle règne depuis un millénaire.
Vous trouverez alors dans ces quelques pages des détails sur chacun des membres éminents de la Maison, qui l'a marquée d'une manière ou d'une autre, ainsi que les histoires, les légendes qui les entourent.

Les auteurs se sont succédé au long des siècles, continuant d'écrire sur la dynastie Ellesmere, et il en sera ainsi pour longtemps encore, jusqu'à ce que le dernier représentant soit mort. Là, et là seulement, nous trouverons un point final à cette histoire. Mais pour l'heure, l'encre coule encore.
I. Arbre généalogique

Le premier homme dont on se souvient avoir porté le nom Ellesmere fut Isidore Ier ; c'est lui aussi qui fut nommé Duc d'Havremer. Cela remonte néanmoins à quelques mille années. C'est de là néanmoins que l'on fera remonter la famille, et ses parents demeureront hélas inconnus de tous, ayant pourtant mis au monde celui qui deviendra la figure paternelle de la famille, toutes générations confondues.

<S'en suit quelques pages de noms à n'en plus finir, liés par des mariages à d'autres familles qui ne sont pas détaillées, parfois il est laissé des blancs, lorsque les informations manquent. Jusqu'à...>



Dernière édition par Amber d'Ellesmere le Dim 14 Mai - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Sam 30 Mai - 15:36

Citation :
II. Les membres éminents

Parlons d'abord des dernières générations, celles dont on se souvient aujourd'hui et dont les habitants du Duché peuvent mettre des noms, qu'ils ont apprécié ou non. Il ne reste hélas plus beaucoup d'Ellesmere en vie, et aucun homme pour perpétuer la lignée de sorte à ce qu'elle n'ait pas à se lier à une autre famille par le mariage - les liens matrilinéaires se font rares à cette époque-ci -, ne reste que la jeune Duchesse Amber qui reprend doucement les rênes en mains.

Aussi il est évident que la lignée prendra un tournant qui marquera l'histoire de celle-ci dans les années à venir. Mais pour l'heure, ce ne sont que conjectures dont l'issue est incertaine, revenons-en aux parents de la jeune fille, qui ont marqué le Duché de leur propre manière : nous nommerons en particulier la fratrie d'Edouard et d'Hecate
.



Nom complet : Edouard Allen Isidore d'Ellesmere
° - 25ème jour du 8ème mois de l'an -37
- 14ème jour du 3ème mois de l'an 32 (69 ans)
Début de règne : An -20 (17 ans)
Fin de règne : An 32
Faits remarquables :
Edouard accéda au pouvoir relativement jeune, quoiqu'il était déjà un homme fait et un guerrier établi. Il maniait l'art noble de l'épée autant qu'il était cavalier émérite. Pourtant, il se révéla sage et juste lorsqu'il acquit le pouvoir.
Durant les mois qui suivirent sa prise de position, des révoltes éclatèrent sous l'action des Solargent, alors simple famille aristocrate qui résidait au sein du Duché et dont les membres étaient de fins politiciens. Edouard y mit fin par son mariage à Thelma Solargent, ainsi que par un lien de vassalité de la famille Solargent aux Ellesmere, en plus de traités bénéfiques aux deux partis. Il dirigea en homme bon et autoritaire jusqu'à la Première Guerre.
Lorsque les orcs déferlèrent sur Azeroth et que Hurlevent fut détruire, Havremer n'en fut pas en reste : Edouard mena l'exode jusqu'aux Royaumes du Nord pour mettre le plus de ses gens en sécurité. Seule demeura Hecate et son cercle de sorciers pour défendre à l'aide de la magie ce qu'ils pouvaient et demeurer les richesses des terres aux orcs. Dès que ceux-ci furent mis en déroute, il revint à ses terres natales aussitôt pour en reprendre possession, et leur faire reprendre leur splendeur d'antan.

[À suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Sam 30 Mai - 15:54

Citation :


Nom complet : Hecate Liliann Opale Rivesonge d'Ellesmere
° - 8ème jour du 11ème mois de l'an -23
- En vie (58 ans)
Rôle : Magicienne de cour
Titre : Matrone du Conclave des Maîtres
Faits remarquables :
Hecate, sœur cadette d'Edouard et plus jeune de dix ans, démontra très tôt des talents pour la magie des arcanes. Vouée au service de son frère et non pas à l'héritage de sa lignée, elle se dévoua cœur et âme à ses dons jusqu'à devenir une maîtresse prodige dans son art. Bercée dans l'illusion et la divination, elle fut plus d'une fois utile sous le règne d'Edouard pour démasquer complots et pièges et le garder en vie toujours plus longtemps. La seule chose qu'elle n'aura pu lui faire échapper aura été la maladie qui l'emporta.
Elle créa alors une assemblée de sorciers, fièrement nommée le "Conclave des Maîtres", rassemblant une vingtaine de mages expérimentés et particulièrement doués. Mobiles et redoutés, ils intervinrent partout où l'on eut besoin d'eux, particulièrement lors de la fuite du Duché pour le Nord pour échapper aux orcs.
Le Conclave demeura et leur principal travail fut de perdre et de protéger les terres par le biais d'illusion et d'interventions rapides : pendant un long moment, le quotidien d'Hecate ne fut que guérilla et préparation d'embuscades. Si les orcs purent avancer dans les frontières, ils ne parvinrent jamais au cœur du Duché et les dégâts s'en sont trouvés très limités ; ce qui ne fut pas sans mal, car seule la Matrone en sorti vivante.
Ses quatorze sorciers morts, elle ne garda du conclave que le nom et le titre, pour ensuite se plonger dans l'instruction des futurs magiciens qui serviraient la cour, et se retira de la vie publique à la mort de son frère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Sam 30 Mai - 16:12

Citation :


Nom complet : Thelma Alaren Silla Solargent d'Ellesmere
° - 4ème jour du 1er mois de l'an -11
- 15ème jour du 12ème mois de l'an 34 (55 ans)
Titre : Duchesse consort - an 32
Duchesse régente - an 34
Faits remarquables :
Thelma fut fiancée au Duc Edouard alors qu'elle était encore très jeune, vieille de quelques années seulement. Ce fut cette promesse de mariage qui scella la réconciliation entre les deux familles, pourtant alliées il y avait déjà plusieurs générations. Elle fut néanmoins élevée parmi les siens, dont certains gardèrent rancœur envers la famille régnante, et nul doute que cela lui marqua alors l'esprit.
On la dit froide et plutôt revêche, prompte à jouer du jeu politique et du complot. On ne saura jamais si elle tenta un jour de tuer son époux, quoique des rumeurs lui prêtent ces actes, elle lui donna néanmoins deux enfants : Caeran et Amber. Le premier mourut quatre ans seulement après la naissance de la deuxième, qui devint héritière. De cela, la Duchesse mère en garda un ressentiment puissant, marmonnant au complot pour retirer son premier fils, son aîné, de la succession.
Elle tint la régence à la mort d'Edouard et n’interféra pas dans les projets de mariage de sa fille, établis depuis une dizaine d'années. Elle escomptait néanmoins garder une puissante influence sur elle après sa majorité pour continuer à régner, ce projet fut avorté lors d'un cambriolage ayant mal tourné, et causé sa mort, peu de temps avant l'arrivée de la jeune Duchesse au pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Sam 30 Mai - 16:23

Citation :


Nom complet : Amber Elvira Jane d'Ellesmere
° - 27ème jour du 12ème mois de l'an 18
- En vie (16 ans)
Début de règne : An 34
Faits remarquables :
Amber n'était au départ pas née pour hériter du Duché, mais la mort de son frère la fit devenir seule et dernière héritière. Elle fut choisie pour un mariage arrangé avec la famille Luther, à l'époque décidé pour resserrer les liens entre les deux Royaume de Hurlevent et de Gilnéas, avant que ce dernier ne ferme définitivement ses portes. Les fiançailles furent malgré tout tenues.
Elle fut mise sous les projecteurs à l'aube de ses seize ans, lorsqu'elle rencontra celui qui allait devenir son époux. Elle décida que la Maison Ellesmere devait revenir à l'avant de la scène à la Cour Hurleventoise, depuis trop longtemps éloignée. C'est ce à quoi elle travailla, et même après la mort de son époux en Draenor un mois après la cérémonie de mariage. Elle devint alors veuve mais se fit la promesse de se remarier, afin de donner héritier à sa lignée et de la perpétuer. Jusqu'ici, elle se fait peu à peu sa place et entend bien continuer son histoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Lun 8 Juin - 16:33

Citation :


- Isidore Ier d'Ellesmere -
° - An -992
† - An -927 (65 ans)

Aujourd'hui, lorsque l'on évoque Isidore Ier au sein du duché, l'on évoque une légende, une figure de l'Histoire, qui l'a marquée et qui en sera à jamais consacré. Immortalisé par ses actes, il n'en a pas moins été un homme fait de chair et de sang.

Né dans des temps obscurs, si lointains que l'on ne put jamais retrouver la date exacte, nous n'en savons que peu sur ses origines ; les registres commencent alors qu'il était banneret d'une petite cité connue sous le nom de Havre-en-mer. Les récits racontent qu'il était dernier bastion résistant de la région contre une sédition ourdie par quelques nobles traîtres envers le Royaume qu'il servait à l'époque. Profondément patriote et aimant le Roi son seigneur, il prit les armes et résista aussi longtemps qu'il le put. De nombreux assauts contre les murs de la forteresse d'Havre-en-mer furent de lourds échecs pour les assaillants : la ville était tenue à l'état de siège et n'aurait pu rester debout aussi longtemps si elle ne fut pas dotée d'un port.
La situation n'aurait jamais connu de retournement si un bateau n'avait pas apporté dans sa cale la mystérieuse Elvira de Roncerêve.

- Elvira de Roncerêve -
° - An -979
† - An -907 (72 ans)

Sorcière redoutée et redoutable, Elvira avait fuit la famille de Roncerêve, établie bien plus au Sud, vers la Marche de l'Ouest : ne supportant pas l'inaction de celle-ci face à ce qui lui semblait l'acte le plus héroïque qu'elle ait jamais connu, elle avait décidé d'intervenir, emportant avec elle son fiancé, le prêtre Angus Leighton.



Si l'on douta tout d'abord de leurs intentions et de l'aide que pouvait apporter uniquement deux personnes, ces avis se turent très vite. Leighton, spécialisé dans les remèdes médicinaux et les soins, remettaient les soldats d'aplomb si vite que les murs de la ville semblaient ne jamais désemplir.
Ainsi, petit à petit, par la magie et la persévérance, les ennemis reculèrent. Mais ni Isidore, ni Elvira, ne souhaitait s'arrêter là. Laissant Angus derrière les lignes pour former des apprentis et continuer de faire son travail, tous deux prirent les armes et les volontaires pour chasser les séditieux. Liés par une grande complicité et par le même amour de l'honneur, ils firent un ravage sur les champs de bataille.

Des pluies de feux aux chants d'épées, ils chevauchèrent de lieux en lieux, de villes en villes, pour réclamer serment des vaincus non pas à eux, mais au Roi qu'ils avaient trahi et leurs imposèrent - de leur propre chef - de lourds impôts pour rembourser le tort causé.



Ainsi ils purent récupérer des terres bien plus grandes que la petite ville d'Havre-en-mer et de sa forteresse, bien qu'ils manquèrent d'hommes pour toute les garder en l'attente de l'armée du Roi.
Qui ne tarda pas à arriver, récupérant leur du et amenant avec eux une convocation du Roi même pour le banneret Isidore d'Ellesmere, qui insista pour emporter la belle Elvira à ses côtés. C'est à cette occasion, et lors de cet entretient, que le Roy décida de donner à Isidore les terres qu'il récupéra en son nom, et le félicita pour ses faits d'armes, il le nomma Duc d'Havremer - l'anecdote veut que le Roi se soit trompé dans la prononciation, et qu'Isidore s'en serait accommodé, le prenant comme un ordre de son souverain. Malgré sa nomination et les honneurs dont il bénéficia, il présenta Elvira comme l'autre actrice principale de toutes les batailles qu'il mena.
Les versions divergent ensuite, certains disent que le Roi les fiança ainsi, n'ayant nulle connaissance du pauvre Angus oublié de tous, d'autres qu'ils le firent eux-même peu après car ils s'étaient trouvés un amour commun durant les nuits qu'ils partagèrent à la belle étoile.

Le résultat en étant qu'ils furent mariés, le premier Duc et la première Duchesse consort prirent visage et corps en eux. Ainsi débuta la lignée des Ellesmere, et plus encore, la lignée des femmes aux yeux violets.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Lun 13 Juil - 6:08

Citation :
III. Les familles vassales

Nombreux sont les vassaux directs à la famille Ellesmere : ceux qui règnent sur les comtés qui en composent le duchés le sont automatiquement. Certaines, néanmoins, se sont fait remarquer pour certains faits ou parce qu'ils ressortent tout simplement plus du lot. Ils ont chacun, d'une façon ou d'une autre, contribué à la gloire de la lignée ducale, et méritent quelques mots sur leur histoire, leurs hauts-faits et leurs dignitaires les plus particuliers.

~•~ Maison Solargent ~•~
« À l'ombre de nos ennemis, nos crocs »

Malgré des liens très anciens avec la famille Ellesmere, les vœux des vassalité ont été prononcés plutôt récemment : cela remonte à une génération par rapport à la Duchesse actuelle. Les Solargent ont toujours été présents sur la scène et accusés bien des fois de fomenter complots contre les autorités en place - ducales ou royales - sans que rien ne soit jamais prouvé. Toujours fallacieux et tendancieux, ils ont été méfiés, suivis, consultés par bien des fois, ne serait-ce que pour accéder à une part des secrets qu'ils renferment.
Leur origine est aussi lointaine que celle de la lignée Ellesmere, peut-être un peu plus récente. S'ils n'ont pas participé à la fondation même du Duché, ils ont su le faire prospérer et évoluer de concert avec les Ducs se succédant selon les époques, de sorte à toujours rester proche du pouvoir sans jamais réussir à s'en emparer.

Nulle raison ne les aurait poussé, de ce temps là, à prononcer des vœux les rattachant si fortement à l'autorité régnant ; mais la cupidité et des siècles de rivalité sous-jacente jaillirent en les personnes de Tareal & Diane Solargent. Parents de celle qui fut Thelma Solargent, si controversée, et grands-parents de la Duchesse Amber d'Ellesmere, ce furent eux qui déclenchèrent une série d'émeutes pour tenter de mettre à mal feu Edouard d'Ellesmere.



Celui-ci parvint néanmoins à les mater et à freiner le travail chaotique qu'ils entreprirent, mais reconnut leur valeur et ce qu'ils avaient fait consciemment ou non pour le Duché, côte à côte pendant si longtemps. D'où le mariage qui fut proposé entre leur fille et lui-même, propulsant leur héritière en tant que régente lors de sa mort, soit au plus près du pouvoir qu'ils ne le furent jamais.
Cela acquis la loyauté des Solargent qui n'oseraient désormais plus s'opposer à la lignée ducale, du moins plus si ouvertement et avec moins de panache. La dernière héritière travaille aujourd'hui à continuer l'idéal de ses ancêtres : accumuler savoir et connaissance.

Citation :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Lun 24 Aoû - 14:38

Citation :


~•~ Maison de Rivesonge ~•~
« Va où tu veux, meurs où tu dois »

La lignée de Rivesonge n'est pas alliée à celle des Ellesmere depuis longtemps : c'est même l'une des plus récentes à avoir prêté le serment de vassalité. Non, cette famille-là provient des terres de Gilnéas, loin au Nord. Là-bas, la famille détenait le Marquisat de Silveronce, un fief au sud de Gilneas City, d'où elle jouissait d'une excellente réputation. On les disait à l'image de ce qu'est la Maison Ellesmere aujourd'hui : présente à la cour du Roy, sans en oublier sa province et ses devoirs envers ses terres.


La dernière peinture du manoir familial existante

Mais les événements du cataclysme ont été destructeur pour cette Maison si prospère. Pratiquement tous ses membres y moururent, dans les guerres civiles ou contre les réprouvés. Seuls s'en échappèrent l'héritière Névène de Rivesonge, alors âgée de quinze ans, et ceux qui avaient pris la décision quelques années plus tôt de partir voyager afin d'étendre le réseau familial : Arnet de Rivesonge, parvenu à Elwynn et ayant épousé Hecate d'Ellesmere, et Octave de Rivesonge, le parjuré, qui se détacha tout à fait de ses parents.

Arnet, l'oncle de Névène, mourut cependant une année plus tard. La jeune femme, elle, trouva refuge à Hurlevent et se lia très vite d'amitié avec l'héritière, Amber d'Ellesmere, de quelques années sa cadette. À sa majorité, elle reçut ses titres de la main de son précepteur qui les avait conservé pour elle, et elle décida de reprendre les activités à la Cour. Elle y parvint étonnamment bien, jouissant d'une réputation et popularité similaire à celles qu'elle avait du temps de Gilnéas. Cependant, sa famille ne bénéficia pas de ces manœuvres : vide de membre, elle ne pouvait la faire renaître. Et c'est lorsque l'héritière d'Havremer en devint Duchesse qu'elle décida de s'y lier par un serment.



Avec le temps et les moyens mis en œuvre, les anciennes traditions des Rivesonge revivront peut-être de leurs cendres. Si la tête de la famille se prénomme pompeusement le "Gardien des songes", ce n'est pas sans raison : en effet, depuis des temps immémoriaux, les cadets - ou puînés - et les bâtards sont élevés pour être des ombres (ou des "songes" selon leurs propres termes) dévoués à la protection discrète des membres éminents de la famille qui, eux, sont montrés sur le devant de la scène. Combattants émérites, assassins d'exception, ou espions téméraires : l'usage qui en est fait est au choix de celui à qui l'ombre appartient.
Des siècles durant, cette pratique a pu assurer la continuité perpétuelle de la lignée et la survit de ses héritiers désignés, en plus de récolter des salles entières d'informations. Cette organisation bien rodée a, malheureusement, entièrement disparu lors du Cataclysme en l'an trente : tous les songes se sont sacrifiés pour le départ de la dernière héritière, Névène.

Consciente du pouvoir qu'un tel dévouement peut apporter, celle-ci chercher désormais un moyen de remettre en place ces rouages si bien huilés, de les mettre à son service et au service de la Maison Ellesmere.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Sam 23 Jan - 19:06

Citation :


~•~ Maison von Rosenmark ~•~
« Fais honneur à tes armes ou n'en parle pas »


Tranché en deux pièces de sable sur argent, au franc-canton dextre du champ à la bordure du premier métal chargé d'une aigle bicéphale du même, au deuxième barré d'une épée de sable accostée de deux branches de laurier semblables, qui est de la maison Von Rosenmark.

Derniers à avoir prêté serment de vassalité avec la Maison Ellesmere, la lignée des von Rosenmark est originaire des terres de l'ancienne Alliance de Lordaeron ou elle est toujours en possession de la Baronnie de Brumebois.
La maison ne fut jamais particulièrement influente, ni active à la cour de Lordaeron, ces membres étant pour la majorité des chevaliers, ou membre de la petite noblesse.
La chute de Lordaeron contre le fléau fut destructrice et meurtrière, des von Ronsemark n’échappèrent au destin le plus funeste qu'une poignée d’individu, dirigés par le craint et redouté Baron Wilhelm von Rosenmark.
Génie militaire, chevalier et combattant de renom il fit briller son nom de famille par d'éclatantes victoires, s'illustrant comme un meneur d'hommes exceptionnel, fier de victoires contre les orcs, les mort-vivants et les réprouvés.



Wilhelm von Rosenmark dans sa jeunesse

Ce ne fut cependant point lui qui s'illustra le plus dernièrement, mais la veuve de son plus jeune frère Kaylin von Rosenmark.
Elle permit l'expansion de la maison, nom point par la guerre mais par le commerce et sa propre fortune personnelle.
Elle établit sa résidence en Hurlevent, se taillant une place au sein de la cour de la Maison Ellesmere pour y gravir les échelons jusqu'à l'obtention d'un siège au Conseil Régent.

Wilhelm von Rosenmark mourut pendant l'été de l'an 35, sans descendance, laissant sa belle-sœur régente de la Baronnie, et porteuse du titre jusqu'à la majorité de sa fille qui devint ainsi l'héritière.
L'une des plus importante décision de la nouvelle régente de Brumebois fut finalement de se lier à la Maison Ellesmere part un serment de vassalité, gagnant ainsi la Baronnie de Cwenhild de la générosité de sa nouvelle Suzeraine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Lun 8 Fév - 15:54

Citation :


~•~ Maison Kelbourg ~•~
« Payez pour nos cendres »




D'argent, au delta de sable, qui est de la maison Kelbourg.

Originaires de Hurlevent pour ce que l'on en sait, les Kelbourg ne sont titulaires que d'une maigre et bien récente noblesse. Le peu que l'on peut bien savoir d'eux n'est pas dû au hasard, mais de ce fait là uniquement : ils viennent d'en bas, du plus bas de la plèbe, et d'après l'humour du présent Duc Consort Aldorey Kelbourg, de petites frappes d'ailleurs.

Le premier renommé fut Van Kelbourg, qui retira sa famille des canaux à force de crimes pour survivre, s'élevant jusqu'à éprouver une loyauté totale envers la couronne et plus tard la Lumière Elle-même, qui le poussa à l'exil et à un désir d'exploration et de sermons plutôt que de politique ou d'armes.

C'est son mariage à la jeune et tempétueuse Midiez Magtorus qui scellera le destin de sa piètre famille. Ces Magtorus là ayant eu la richesse industrielle nécessaire à acheter des terres et un titre à l'aube de la Troisième Guerre, il y avait dès lors juste de quoi assurer aux héritiers Kelbourg, au nombre de trois fils : Vastrosse, Iakov et Aldorey, un avenir largement plus rassurant.

Lorsque les Magtorus furent à la bordure de l'extinction, la fraternité batailla pour obtenir patrimoine et légitimité, et lorsque ce fut fait, elle batailla encore contre quelques fantômes d'une réussite aux fondations aussi douteuses que frêles.

Aujourd'hui les Kelbourg se retrouvent au sommet de l'échelle, et puisse leur sol être recouvert des cendres de moult guerres ayant fait surtout couler leur sang pour l'obtention du pouvoir et le démantèlement de complots, ils se battront toujours pour obtenir plus et sauvegarder ce qui pour eux tant est leur droit, tant est leur dû.

Reclus aux Bois-aux-Bruines sont leurs histoires et leurs richesses, court territoire d'une baronnie de Lordaeron soumise aux assauts incessants des Réprouvés depuis la rupture engendrée par le Cataclysme, mais l'ingéniosité naturelle, la ruse et l'obscurantisme propres à leur généalogie les protégera il semblerait pour toujours.

Et cela est encore sans compter la largeur des fidèles familles à leurs flancs, promptes à les soutenir et les servir, détenues au chevet d'Aldorey et de ses aïeux par une longue et sinueuse histoire et des traditions qui perdurent sans relâche.


Van Kelbourg

La fraternité Kelbourg n'est plus depuis quelques années maintenant. Vastrosse avait à tort renoncé à sa carrière pleine de promesse auprès de la couronne mais part obéissance à son Oncle, Velenskins Magtorus. Iakov Kelbourg, son frère jumeau, fit de même en renonçant à son commerce de tabac qui le faisait sillonner les mers du monde. Tous deux rejoignirent avec amitié le Sénéchal Idrid Cathules dans une campagne aux Tarides, l'Oncle Magtorus ayant eu en tête de s'accaparer des terres dès lors la Horde retranchée et vaincue.

Mais entre la défaite du Sénéchal Cathules et l'assoupissement de son Serment de Theramore, et les guerres intestines de la famille, les Magtorus chutèrent pour de bon et les jumeaux perdirent la vie sans victoire et sans pouvoir.

Le jeune Aldorey récupéra à lui seul l'étendue de ce qui était attendu par la fraternité entière : le titre, les terres et le commerce.

Aussi s'occupe-t-il à présent de la vente de tabac de feu son frère Iakov et des industries de la famille Magtorus.


Arbre généalogique de la famille Kelbourg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Amber d'Ellesmere
Duchesse
avatar

Messages : 726
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    Dim 27 Mar - 20:24

Citation :
Annexe : carte des Bois-aux-Bruines

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-ellesmere.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lignée d'Ellesmere    

Revenir en haut Aller en bas
 
La lignée d'Ellesmere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lignée de groen
» Projet réalisable (?) afin de renforcer les lignées ratounesques
» Lignées husky sibérien ?
» Vers quelle lignée me diriger?
» Faut il plusieurs lignées ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ellesmere :: Au cœur de la cour :: Bibliothèque-
Sauter vers: